logo Pierre Promotion

40 Boulevard Henri Sellier 92150 SURESNES

01 47 11 01 01

Quels sont les avantages d’un logement neuf par rapport à l’ancien ?

03 mai 2021

Performance énergétique optimale, fiscalité plus douce, aménagement personnalisé… En achetant un bien immobilier neuf, vous bénéficiez automatiquement d’un certain nombre d’avantages par rapport à une transaction classique dans l’ancien. Pierre Promotion vous dévoile toutes les bonnes raisons de préférer le neuf.

Le respect des dernières normes thermiques et environnementales

Tous les logements neufs respectent a minima les normes énergétiques fixées par la réglementation thermique 2012 (plus de détails ici) . Cette dernière prévoit notamment une consommation maximale d’énergie primaire de 50 kWh par mètre carré et par an. Pour y parvenir, les constructeurs doivent recourir à des matériaux de qualité et soigner notamment l’isolation des combles, des murs et des fenêtres.

L’optimisation thermique d’un logement neuf est un facteur important d’économies sur la facture de chauffage à long terme. Ainsi le propriétaire d’un logement neuf, classé B au diagnostic de performance énergétique, pourra économiser par exemple 10 000 € sur dix ans par rapport au propriétaire d’un logement ancien et classé E.

Dans le cadre d’un projet immobilier neuf, il est également possible de viser une performance énergétique plus haute que le socle réglementaire et d’obtenir ainsi un label. Les principales certifications incluent :

  • le RT 2012 -10 %, qui apporte des exigences renforcées en termes de conception bioclimatique du bâtiment (Bbiomax) et de consommation d’énergie primaire (au maximum 45  kWh par mètre carré et par an) ;
  • le RT 2012 -20 %, qui vise une consommation d’énergie encore plus faible (au maximum 40 kWh par mètre carré et par an).
energy-efficiency-154006_1280

Vers la réglementation environnementale 2020 

 

La réglementation environnementale 2020 (Plus de détails ici) devrait définitivement remplacer la RT 2012 au 1er janvier 2022. Elle inclut des critères environnementaux renforcés. Les futurs logements neufs devraient afficher une consommation d’énergie primaire supérieure ou égale à 0 kWh/m²/an, ce qui signifie qu’ils produiront au moins autant d’énergie qu’ils en consomment.

Des frais d’acquisition et des taxes moins élevées à l’achat

Dans le cas de l’acquisition d’un logement ancien, les frais de notaire s’élèvent à 7 % du prix du bien environ et représentent donc un budget significatif. L’achat dans le neuf, au contraire, réduit ces frais à seulement 2 ou 3 %, ce qui constitue un avantage financier non négligeable.

À titre d’exemple :

  • un logement neuf d’une valeur de 300 000 € donnera lieu au paiement de frais de notaire compris entre 6 000 et 9 000 € ;
  • un bien ancien de valeur équivalente engendrera des frais de 21 000 € environ, soit une différence de plus de 10 000 €.

La fiscalité est également plus douce dans les premières années qui suivent l’emménagement. Ainsi l’acquisition d’un logement neuf peut vous faire bénéficier d’une exonération de taxe foncière pendant deux ans, à compter du 1er janvier de l’année suivant l’achèvement de l’habitation.

calculator-1044173_1920

L’exonération de taxe foncière est soumise à accord de la commune

 

L’exonération de taxe foncière pour un logement récemment construit n’est pas accordée de façon automatique. Il est nécessaire d’en soumettre la demande à votre service des impôts dès la fin du chantier, via un formulaire « H1 » pour une maison individuelle ou « H2 » pour un appartement. Certaines (rares) communes, par ailleurs, n’accordent pas cet avantage fiscal.

Des garanties sécurisantes offrant une visibilité à dix ans

Hormis le cas d’un vice volontairement caché par l’ancien propriétaire, et qui engagerait la responsabilité de ce dernier, l’achat d’un logement ancien n’offre que peu de recours en cas de malfaçon. L’acquisition d’un logement neuf, à l’inverse, vous fait automatiquement bénéficier de plusieurs garanties très sécurisantes.

  • La garantie de parfait achèvement couvre, pendant 12 mois, la réparation de l’ensemble des vices apparents, jusqu’aux malfaçons les plus mineures. Elle s’applique non seulement aux défauts qui auraient pu être notés dans le procès-verbal de réception, mais aussi à ceux qui auraient pu être découverts après l’emménagement
  • La garantie biennale ou garantie de bon fonctionnement est d’une durée de deux ans. Elle permet la réparation ou le remplacement sans frais des éléments d’équipement du logement et qui ne seraient pas couverts par la garantie décennale. Cela inclut les différents appareils électriques livrés avec le logement, comme la ventilation mécanique contrôlée ou l’électroménager, mais aussi la chaudière et la plomberie, entre autres.
  • La garantie décennale est d’une durée de dix ans. Elle offre une protection de long terme contre l’apparition de malfaçons graves du gros œuvre qui pourraient remettre en cause la viabilité de l’édifice. Le propriétaire dispose ainsi d’un recours s’il constate la formation de fissures ou encore un affaissement du bâtiment.

La sécurité proposée par ces différentes garanties offre une véritable sérénité au propriétaire, qui n’aura pas de gros travaux à intégrer à son budget au cours de ses premières années d’occupation du bien.

Cityscape,Of,A,Residential,Area,With,Modern,Apartment,Buildings,,New

Une personnalisation avancée du logement

Même lorsque le bien est choisi sur catalogue, la plupart des promoteurs proposent un choix d’éléments de personnalisation d’un logement neuf via les travaux modificatifs acquéreurs (TMA). Par opposition à un logement ancien, vendu « en l’état », le futur propriétaire d’un bien neuf est par exemple libre de :

  • Rajouter ou modifier l’emplacement d’un interrupteur, d’une prise électrique, d’une prise Ethernet…
  • Supprimer ou ajouter un élément de rangement comme un placard intégré ;
  • Supprimer ou déplacer une cloison pour modifier l’agencement des pièces ;
  • Modifier le revêtement de sol et les revêtements muraux (peinture, carrelage, papier peint…)

Les travaux modificatifs acquéreurs doivent être demandés aussi tôt que possible, de préférence dès le contrat de réservation et au plus tard avant la construction à proprement parler de votre bien. Ils engendrent des frais supplémentaires, payables le plus souvent à 50 % au jour de la signature de l’acte authentique de vente et à 50 % à la livraison du chantier.

istockphoto-168531788-1024x1024

Avec un délai de réalisation du chantier compris entre 10 et 18 mois en moyenne, l’immobilier neuf exige une certaine patience de la part de l’acquéreur. Ce dernier, en contrepartie, bénéficie d’un logement agréable, économe en énergie et à son image.

Découvrez les programmes en cours de réservation de Pierre Promotion!